Îles Caïman

Trois îles composent les Îles Caïman: Little Cayman, Cayman Brac et Grand Cayman. Il s’agit d’un archipel localisé dans les Caraïbes.

Le domaine de l’offshore occupe une place importante de l’économie, la fiscalité des Îles Caïman incite à monter une société offshore aux Îles Caïman.

Peu d’obligations il n’existe pas d’impôt sur le revenu aux Îles Caïman, ainsi, les personnes physiques ou morales jouissent des revenus bruts de leurs activités. Le capital et les plus-values sont également exonérés. Pas l’impôt sur la fortune.

Créer une société offshore aux Îles Caïman sous ce statut donne le droit à une exemption fiscale.

Une exempted company fait bénéficier de l’anonymat.

La comptabilité est facultative aux Îles Caïman. Une entreprise n’est pas tenue de publier ses comptes.

Par ailleurs, les Îles Caïman disposent d’un système bancaire efficace, spécialisé entre autres, dans la gestion de fonds étrangers.

L’Exempted Company demeure le statut le plus avantageux lors de l’ouverture d’une société aux Îles Caïman. L’ELDC ou Exempted Limited Duration Company est une forme particulière de ce statut, dans la mesure où la durée des activités ne doit pas dépasser 30 ans. Enfin, l’Exempted Limited Partnership donne l’occasion aux sociétés délocalisées de solliciter un partenariat dans le cadre de leurs activités. Ce partenariat fait l’objet d’une exemption fiscale intégrale.

Les nombreuses exonérations fiscales des Îles Caïman fond du pays une juridiction favorisée pour la création d’une société offshore. Le système bancaire est également un facteur qui le différencie des pays offshores, dans ce domaine, les Îles Caïman figurent parmi les îles des Caraïbes qui regroupent le plus grand nombre d’établissements bancaires.

Toutes les opérations d’ouverture de compte bancaire ou de constitution de société offshore aux Îles Caïman sont possibles sans avoir à vous déplacer sur place.